Accueil > Pages > Constat
Image alt

En 20 ans le paysage démographique a fortement évolué. En revanche la structure d'accueil et les moyens de l'association n'ont pas suivi le même rythme d'évolution ce qui amène aujourd'hui a des difficultés dans l'accomplissement des activités.  


ACCROISEMENT DE LA COMMUNAUTE MUSULMANE 

La communauté musulmane représente actuellement environ 30 à 35% de la population rémoise (Population locale + Migrants (étudiants, intérimaires…)                                                     

Population en perpétuelle croissance au travers de développement de nombreux commerces, écoles privées et associations 


ETAT DES LOCAUX ACTUELLEMENT OCCUPES 

Les prières ont actuellement lieu au rez de chaussée d’un immeuble et nous accueillons plus de 300 personnes, hommes et femmes.                                                                           

Cet espace est aménagé en deux salles de prières (une destinée aux hommes, l’autre aux femmes)

La salle de prière Hommes représente une surface de 120 m2 environ.

La bibliothèque est intégrée dans la salle de prière hommes.

Les femmes disposent d’une bibliothèque similaire dans leur salle de prière.

La salle d’ablution est un espace très réduit. Il est composé de deux toilettes uniquement pour hommes et une seule pour femmes.

Hors normes et ne répondant aucunement aux normes de sécurité elles ne peuvent aujourd'hui accueillir le nombre croissant des fideles et peut faire l'objet d'une expulsion à tout moment.

Les salles de prière hommes et femmes sont également utilisées comme salles de cours en dehors des heures de prières.


LA LOI INTERDISANT LA PRIERE DANS LES ESPACES PUBLICS

Lors des prières du vendredi et des événements importants, la majorité des fidèles se trouve contrainte de prier à l’extérieur : sur le trottoir et les parkings, quelles que soient les conditions météorologiques (pluie, neige, vent, ...) nonobstant l’hostilité manifeste du voisinage (bruits des voitures, jets de mégots, musique...etc.).

Au vu de la loi interdisant la prière dans les espaces publics, les services de police nous ont d’ores et déjà interpellés afin de nous rappeler la réglementation en vigueur.


CONSEQUENCES SUR LE PERSONNEL ENCADRANT

La double utilisation des salles de prières pour le culte et les cours demande un grand effort  au personnel de l’école afin d’aménager ces salles (rangement des tables et chaises avant le début des cours et leur retrait aussitôt que les cours terminés).

Il devient urgent aujourd'hui de bâtir un nouveau centre dans lequel  tous les Rémois et en particulier ceux du Nord de la Ville puissent pratiquer leurs prières en toute quiétude et vaquer à toute autre activité dans les meilleures conditions et dans des lieux dignes de ce nom.